La juge chargée de la détermination de la peine aurait elle dû réduire davantage la peine du demandeur compte tenu des dures conditions de sa détention présentencielle en plus de la réduction qui lui a été accordée pour tenir compte de la période qu’il avait passée sous garde? La Cour suprême du Canada rejette la demande d’autorisation 10/21/2021 — Supreme Advocacy agissait comme correspondant pour le demandeur. 

2020 ONCA 791